Ouvrage majeur du mur de l'Atlantique, cette batterie comprend un poste de commandement de tir et quatre casemates abritant chacune une pièce d'artillerie de 150 mm.

Située entre Arromanches et Omaha Beach, c'est aujourd'hui la seule batterie qui soit encore équipée de ses canons d'époque.

 

 WN48

 

DSC02044

A noter que cette casemate d'artillerie côtière est équipée d'un front TODT: celui-ci est constitué d'une visière (située au dessus de l'embrasure), il est équipé de gradins qui ont pour but de stopper les éclats. Les côtés de l'embrasure sont équipés de redans, également anti-éclats.

L'embrasure étant le point le plus vulnérable de la casemate, le front TODT permettait de limiter les risques.

  

 

1.                            2.                             3.                           4. 

DSC02042 DSC02038 DSC02041 DSC02045

1. Casemate type M272 avec plafond et mur en béton armé de 2 mètres d'épaisseur. A l'arrière de cette salle de tir se trouvaient deux chambres à munitions, l'une contenant la poudre pour le tir, l'autre les obus.

2. Vue arrière de la casemate. L'entrée se faisait par l'arrière de l'ouvrage bétonné, cette dernière était protégée par un parapet en béton.

3. Détail du canon.

4. Vue intérieure d'une casemate sur une pièce de 150 mm (type TbsK C/36), ce canon de marine avait une portée qui avoisinait les 20 000 mètres.

 

M262

PDT

POSTE DE DIRECTION DE TIR

DSC02072

   

Le PDT était situé à 300 mètres en avant des 4 casemates, au bord de la falaise et commandait leurs feux. Il était équipé du système de commande de tir alors le plus moderne parmi ceux des batteries de la côte normande. Electrique, il fournissait automatiquement les coordonnées de tir aux canons. Il comptait 2 étages, un en hauteur pour l'observation et le calcul de la distance et l'autre plus enterré, pour le suivi des cibles. La forme de ce batiment a été inspirée par l'architecture des bateaux.

 

   1.                            2.                             3.                           4.

   DSC02064 DSC02065 DSC02070 DSC02063

 

 

1. Vue du poste de télémétrie

2. Vue intérieure du PDT,au second niveau où se trouvait le télémètre permettant la visée électrique     des 4 canons. Protégé par une dalle de béton de 70 cm d'épaisseur.

3. Partie inférieure du PDT, aménagée au poste d'observation, destinée au suivi des cibles, avec à l'époque centrale téléphonique et salle des cartes, fortement blindée pour résister au bombardement.

4. Tobrouk pour mortier proche du PDT. Type Bauform 206. Ce modèle était prévu pour l'utilisation d'un mortier de 5cm Fest GrW 210 (f), fixé sur une colonne en béton octogonale munie de points de fixation.

 

Plan du tobrouk

                                    DSC02066 DSC02073 DSC02056 

 

 

Plan général du site